L'éveil du Leviathan - James S.A. Corey

Posted by with 4 comments
Présenté comme le renouveau du Space Opéra, un Trône de Fer dans l'espace, prévu pour être adapté en série par la chaine SyFy, le premier tome de la trilogie Expanse avait tout pour me plaire et encouragé par certains avis dithyrambique lus ailleurs, je me suis jeté dessus. Qu'en est-il du coup ?

Futur indéterminé, l'humanité s'est finalement élancée vers les étoiles mais retenu par les contraintes techniques, elle n'est pas sortie du système solaire. Du coup elle a essaimé un peu partout. Sur la Lune, Mars, la ceinture d’astéroïde et au-delà, jusqu'au confins du système.
Jim Holden est second sur le Canterbury, navire de troisième voir quatrième zone qui gagne sa vie en récupérant de la glace sur les comètes pour approvisionner en eau les habitats artificiels. C'est au cours d'un de ses trajets routiniers qu'il va assister impuissant à la destruction de son vaisseau et se retrouver en charge des quelques membre survivants de l'équipage.
L'inspecteur Miller lui est flic sur un habitat. Vieux, usé, désabusé, et alcoolisé il rempli son bulot pour le compte d'une société de sécurité mandatée par la Terre. La mission qui va tout changer, retrouver une fille de riche idéaliste en rupture avec sa famille.
Bien évidemment, nos deux héros vont se croiser et se retrouver tout les deux emportés dans une série d'évènements qui va mettre en péril le système solaire tout entier et la survie de l'espèce humaine. Ils vont devoir faire cause commune s'il veulent empêcher le système solaire de sombrer dans le chaos mais l'idéalisme naïf à la limite de la stupidité de Holden va faire des étincelles avec l'amoralité de Miller qui semble prêt à tout pour atteindre leur but commun.

Ce qui caractérise cette histoire c'est son côté très resserré je trouve. Pas de grands empires galactique ou de voyage interstellaire, un casting de personnages principaux très restreint et quelques personnages secondaires qui viennent enrichir le tout. Mais ça ne veut pas dire pour autant que l'histoire manque d'ampleur ou d’intérêt. 
Alternant à chaque chapitre entre les points de vue du fraichement capitaine Holden et de l'inspecteur Miller, on est très vite happé par le suspens généré par ce procédé et par les cliffhanger qui terminent régulièrement les chapitres. Il faut aussi reconnaitre que le contexte politique créé avec les différentes factions humaines est assez riche et intéressant avec une humanité qui commence doucement à diverger. On a d'un coté ceux restés dans les puits de gravité que sont la Terre et Mars et qui sont semblable à nous et de l'autre côté, les habitant qui peuples les différents astéroïdes et planétoïdes. La différence de gravité et l'éloignement du berceau de l'humanité aura progressivement changé leur aspect physique mais aussi leur bagage culturel. Un prétexte plus que suffisant pour que ces deux branches de l'humanité commencent à se mépriser et attendent la première étincelle pour partir en guerre contre "l'autre".
 
Si le contexte est intéressant et l'intrigue riche, ça n’empêche pas ce roman de souffrir de certains défauts qui ont un peu gâchés mon plaisir. Tout d'abord, c'est long et quelques coupes dans le texte n'aurait pas fait de mal. Ensuite, il y a parfois des coïncidences un peu trop facile qui m'ont posés problème. Et puis, le plus gros défaut est à mon sens la promotion qui à été faite. Les qualificatifs (le renouveau du Space Opéra, un Trône de Fer dans l'espace) qui ont accompagnés la sortie de ce tome ont générés chez moi une forte attente et celle-ci à été énormément déçue.
Ce n'est pas un mauvais roman, loin de là, c'est même très bon, mais ce n'est clairement pas le renouveau du space opéra. C'est très classique, et un peu long mais très plaisant à lire et j'irais carrément vers la suite.

4 commentaires:

  1. Oui, faut bien avouer que côté "renouveau du space opera" c'est pas ça du tout, au contraire c'est plus "vieux space op" qu'autre chose. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça à été survendu de ce côté là je trouve.

      Supprimer
  2. Un mélange de moderne et d'old-school, mais sans doute pas le renouveau à lui tout seul...
    Ça reste assez palpitant ceci dit. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà, et avec le recul j'ai finalement bien aimé.
      Mais je pense que maintenant que je sais à quoi m'attendre, j'apprécierais plus les tomes suivant : )

      Supprimer